Que soigne l’Acupuncture ?

Cette question revient souvent, et elle est bien complexe car l’acupuncture n’est pas faite pour soigner telle ou telle maladie, mais pour rétablir la santé.

En effet l’acupuncture est bien plus ancienne que notre médecine actuelle et elle ne s’appuie non pas sur des diagnostiques médicaux tels que l’imagerie ou bien les tests de laboratoires mais sur une observation minutieuse et un questionnaire du patient.

L’acupuncture a un champ d’action très vaste. Elle peut être utilisée pour des traitements préventifs, thérapeutiques ou complémentaires selon le cas.

L’accumulation de données probantes permet maintenant de pouvoir mieux identifier les troubles qui y répondent en se basant sur des méta-analyses et revues systématiques de haut niveau. En tout 46 conditions ont été identifiées en 2017 comme ayant obtenu assez de données pour amorcer des conclusions fondées sur des recherches.  

Les huit troubles suivants, ont accumulé le plus haut niveau de preuves et celui-ci est suffisamment élevé et concluant pour que l’acupuncture puisse être dès lors recommandée et intégrée aux plans de traitements. 

  • Allergies : rhinites allergiques saisonnières et perannuelles
  • Céphaléés (maux de têtes) : céphalée de tension chronique ou céphalée épisodique chronique
  • Migraines : prévention des crises
  • Douleurs lombaires chroniques
  • Douleurs post-opératoires
  • Nausées et vomissements en postopératoire
  • Nausées et vomissements liés à la chimiothérapie (avec antiémétiques) 
  • Ostéo-arthrite du genou

Dans le même ordre d’idée, l’acupuncture a également démontré un effet positif pour 38 autres troubles suite à des essais controlés randomnisés (ECR) individuels, des résultats d’ECR combinés ou méta-analyses. La qualité de la preuve est de niveau modéré à élevé. Les auteurs des recherches répertoriées concluent que l’utilisation de l’acupuncture peut également être considérée dans les traitements de ces conditions mais recommandent toutefois de continuer l’accumulation de recherches pour renforcer les résultats positifs obtenus.

  • Accident Vasculaire cérebral (AVC)
  • Asthme chez l’adulte et l’ enfant
  • Douleurs diverses 
    • Cervicale ;
    • Coude (latérale) ;
    • Épaule (avec exercice) ;
    • Lombalgie aiguë ;
    • Prostatite ;
    • Syndrome de douleur pelvienne chronique ;
    • Sciatique ;
    • Talon et plante du pied  ;
    • Temporo-mandibulaire (articulation) ;
  • Gastro-intestinale 
    • Constipation,
  • Syndrome de l’intestin irritable
  • Hypertension (avec médication)
  • Insomnie
  • Modulation du seuil de perception sensorielle
  • Obésité
  • Obstétrique
    • Douleurs dorsales ou pelviennes lors de la grossesse ou de l’accouchement 
  • Œil sec
  • Oncologie
    • douleurs,
    • fatigue,
    • récupération après certaines chirurgies colorectales,
    • arthralgies liées à l’inhibiteur de l’aromatase
  • Trouble de stress post-traumatique
  • Syndrome des jambes sans repos
  • Ménopause 
    • bouffées de chaleur, insomnie 
  • Infertilité

Et la recherche n’ est pas exhaustive, il y a encore beaucoup de maux que l’ acupuncture peux soigner…